Réforme des contrats aidés en 2018 : trop chers et peu efficaces. Le gouvernement Macron veut les supprimer ou en tout cas les modifier fortement.

Que pensez-vous des modifications prévues pour les contrats aidés ?

Le chômage est en baisse en France, il revient désormais au même niveau qu’à l’arrivée de François Hollande en 2012. En juin 2017 le nombre de demandeurs d’emploi est de 9,5% de la population active.

Pour lutter contre les chômage, les contrats aidés (subvention de l’état) ont été largement développés mais ils sont jugés coûteux et peu efficaces. Le Parisien révèle que selon l’AFP Pole emploi Ile de France a reçu comme consignes de la part du ministère du travail « de suspendre les prescriptions de contrats aidés ».



La fin du contrat initiative emploi, emploi d’avenir, contrat starter…. car ils ne seront pas efficaces dans la lutte contre le chômage et ils ne sont pas « un tremplin pour l’insertion professionnelle » selon Muriel Penicaud ministre du travail. On estime que 57% des personnes titulaires d’un contrat aidé dans le secteur privé trouvent un emploi durable contre 26% dans le secteur public.

Edouard Philippe ne va pas mettre un terme du jour au lendemain aux contrats aidés car la courbe du chômage va remonter illico mais le gouvernement veut remettre en question ce modèle social archaïque. Francis Kramarz el directeur du Crest explique dans Le Figaro éco : « la création des contrats aidés est une conséquence de l’incapacité des gouvernements successifs à réformer l’éducation afin de bien former les personnes les plus en difficultés scolaires ».

La réforme des contrats aidés 2018 devrait être présentée dans la réforme prévue au printemps de l’assurance chômage.