La grogne des étudiants ne cesse de grandir et les revendications des étudiants pour la rentrée 2017/2018 sont nombreuses.

Rentrée étudiante 2017 sous tension : manifestations en vue ?
©Warren Goldswain/shutterstock.com

Alors que la réforme du code du travail fait sensation avec une journée de grève le 12 septembre 2017, les étudiants ne sont pas en reste, ils ont de nombreuses revendications comme le rappelle l’UNEF.

Le seul point positif de la rentrée c’est le le gel des frais d’inscription et du prix des repas dans les Resto Universitaires.



Le coût de la vie étudiante va augmenter de 2,09% lors de la rentrée universitaire 2017 selon l’UNEF. La cause principale est l’augmentation des loyers dans de nombreuses villes or le loyer représente plus de la moitié du budget des étudiants (et en plus baisse des APL DE 5 euros dès octobre 2017). Les transports ont augmenté dans de nombreuses villes comme Tisseo à Toulouse ou le Pass Navigo en région parisienne.

L’UNEF appelle le gouvernement Edouard Philippe à lancer un plan d’urgence pour les étudiants :

– Exonération de la taxe d’habitation
– Des tarifs préférentiels pour les transports

La FAGE 1er syndicat étudiant en France a expliqué que la réntrée universitaire s’annonçait extrêmement tendue dans les Echos. Il n’exclue pas de porter la contestation dan les rues.