Les contrôles des chômeurs en 2018 à Pole emploi : qu’est ce qui va changer pour les demandeurs d’emplois ? Des sanctions pour qui ?

Pénicaud et les chômeurs : qu’est ce qui change ?

La réforme du code du travail fait évoluer de nombreuses mesures mais les demandeurs d’emploi vont voir leur situation changer.
Muriel Pénicaud a indiqué quelques précisions sur le contrôle drastique des chômeurs : les personnes avec des difficultés personnelles et celles qui refusent une offre tout en faisant beaucoup d’effort doivent être distinguées de ceux qui bénéficient des « deniers publics, ne feraient aucune recherche sans avoir aucune difficulté ».

La ministre du travail est revenue sur le plan de 15 milliards d’euros consacré à la formation professionnelle : l’enjeu est de permettre à 1 million de jeunes et 1 million de demandeurs d’emploi de se former « avec des qualifications reconnues » qui correspondent à des nouveaux besoins.



Les demandeurs d’emploi avec la réforme de l’allocation chômage vont désormais être sanctionnés sur leur allocation Pole emploi après 2 refus d’offres d’emploi jugées acceptables (de part la distance, les qualifications ou encore le salaire).