Quelle réforme de l’assurance chômage en 2018 ? Ce qui va changer … les syndicats soutiennent-ils cette nouvelle réforme ?

La réforme d’assurance chômage 2018 s’annonce compliquée : qui est gagnant ? perdant ?

Après la réforme du code du travail, Macron s’attaque à un nouveau chantier la réforme de l’assurance chômage en 2018.

Laurent Berger (CFDT) s’exprime dans le Figaro sur ses positions concernant la réforme : « Nous sommes en faveur d’une ouverture de l’indemnisation aux indépendants et aux démissionnaires mais pas au détriment des salariés aujourd’hui indemnisés. Il faut donc des ressources supplémentaires ».



La CFDT souhaite « la mise en place d’un socle de base universel, auquel s’ajouterait le système paritaire actuel pour une indemnisation et un accompagnement utile aux chômeurs ».

Pierre Ferracci, président du groupe Alpha est plutôt enthousiaste sur la réforme de l’assurance chômage de Macron « La réforme de l’assurance chômage et de la formation devrait apporter des éléments de sécurité aux salariés »


:l’éco Pierre Ferracci

La concertation avec les syndicats débute courant octobre 2017 mais déjà le souci du financement se fait jour.

Michel Beaugas secrétaire confédéral chargé de l’emploi explique « Nous voulons conserver un système assuranciel et continuer à définir les paramètres de cotisation et d’indemnisation, pour éviter de tomber dans un système à l’anglo-saxonne, avec le versement d’une prestation forfaitaire ». FO ne veut pas baisser les droits des salariés, d’ailleurs Jean Claude Mailly est prêt à appeler à la mobilisation. Bientôt un front syndical uni afin de préserver le paritarisme ? La loi de la réforme d’assurance chômage doit être présentée au printemps 2018.