Surtaxe contrats courts en 2018 avec un bonus malus sur les CDD : les entreprises pénalisées et quel impact sur le chômage ?

Le bonus malus des CDD cela va-t-il aider les travailleurs pauvres ?

Le bonus malus sur les CDD se confirme en 2018 : les Echos ont révélé que Macron réfléchit à la modulation des cotisations chômage des employeurs entre 2 et 10% selon le nombre de contrats courts utilisés.

Laurent Berger (CFDT) est favorable à cette mesure, c’est une bonne chose car cela va responsabiliser les entreprises dans l’organisation des contrats courts. Grosso modo les employeurs qui utiliseront beaucoup de CDD et contrats courts verront leurs cotisations augmenter.



Pierre Gattaz (MEDEF) estime que que la surtaxe des contrats courts en 2018 est « absurde et contre-productive ». Il estime que cela va créer du chômage et poursuit « Au moment où la France retrouve de l’attractivité ne polluons pas cet intérêt avec de mauvaises idées. Evitons les zigs et les zags de la présidence Hollande ».

Pour les internautes une surtaxe des CDD va pénaliser les travailleurs car les employeurs ne vont pas employer plus en CDI.