Contrôle des chômeurs 2018 avec Macron : qu’est ce qui va changer ? des rapports d’activité mensuels, des allocations divisées par 2 ? Explications.

Les mesures du contrôle des chômeurs 2018 : ce qui change

Alors que les négociations avec les partenaires sociaux sur l’assurance chômage s’achèvent fin février 2018, le gouvernement planche sur différentes mesures pour la réforme de l’assurance chômage 2018 pour durcir le contrôle des chômeurs selon une note confidentielle dévoilée par le canard enchaîné du 27/12.

– Si un chômeur refuse 2 offres, l’allocation chômage de Pole emploi sera réduite de 50% pendant 2 mois. Si le chômeur refuse toujours des offres « jugées raisonnables », les allocations sont supprimées pendant 2 mois.
A ce jour, si un demandeur d’emploi ne fait pas de recherche suffisante d’emploi ou qu’il refuse des offres, son allocation peut être baissée de 20% pendant 2 à 6 mois. Et s’il persiste, suspension pendant 2 mois suppression de 2 à 6 mois.



– De plus les chômeurs en 2018 vont devoir en plus de l’actualisation mensuelle Pole emploi, remplir un « rapport d’activité mensuel » où seront mentionnées toutes les démarches effectuées pour mettre en place leur retour à l’emploi.