Fin de la taxe d’habitation et bienvenue à la taxe Gemapi pour la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations : un nouvel impôt voit le jour en 2018.

La taxe inondation 2018 = le nouvel impôt caché arrive !

La nouvelle taxe Gemapi a été mise en place au 1er janvier 2018 et votée sous l’ère Hollande. Le plafond prévu par l’Etat est de 40 euros par personne et par an. Comme le dévoile Le Parisien, « chaque intercommunalité vote son tarif ».

La vice-présidente d’une intercommunalité de l’Hérault, Claude Duchesne, explique dans le Parisien que la taxe Gemapi va revenir à collecter 5,90 euros par habitant et par an. « Les entreprises eux aussi sont concernées. Elle s’ajoutera à la taxe foncière ou à la taxe d’habitation.



Et à la question de savoir comment ça va se passer quand la taxe d’habitation sera supprimée dès 2020 pour 80% des français : elle avoue que cela va être compliqué « il faudra trouver d’autres personnes ou d’autres moyens pou payer la facture car il faudra malgré tout collecter la Gemapi ».