La réforme de l’assurance chômage va modifier les devoirs des demandeurs d’emploi : ce qui change pour les chômeurs courant 2018 et début 2019 avec la loi de Muriel Pénicaud.

Du changement pour les chômeurs en 2018 /2019 /©Monkey Business Images/shutterstock.com

La réforme du chômage va permettre à ceux qui démissionnent de leur emploi d’être couvert par l’assurance chômage mais avec de nombreuses conditions derrière comme le fait d’avoir un projet de reconversion, un projet de formation ou une idée de création d’entreprise.

Les indépendants vont aussi avoir droit au chômage mais cela sera plus exactement une indemnisation de 800 euros par mois pendant 6 mois à condition de pouvoir justifier d’une décision de justice.
Les sanctions contre les chômeurs sont revues : l’offre raisonnable d’emploi va être définie entre le conseiller et le demandeur d’emploi. C’est ce type d’offre que le demandeur d’emploi ne pourra refuser sous peine de sanctions.
Les chômeurs qui ne cherchent pas vraiment un emploi pourraient être plus durement pénalisées : baisse ou de suppression de l’allocation chômage pendant 1 à 2 mois au lieu de 15 jours actuellement.



A noter que dès le 1er janvier 2019, tous les chômeurs vont avoir l’obligation de tenir un journal de bord des recherches d’emploi. Ce dispositif va être testé dans certaines régions pour commencer.