Suppression de postes à la SNCF en 2015 : l’année commence mal avec 1100 postes supprimés. Explications sur les salaires et grogne des syndicats.

Embauche SNCF et suppression de postes en 2015 / ©Paola Giannoni/shutterstock.com

Embauche SNCF et suppression de postes en 2015 / ©Paola Giannoni/shutterstock.com


La CFDT a dévoilé que lors du comité central d’entreprise CCE, la SNCF a expliqué qu’elle comptait supprimer 1100 postes ce qui représente 0,7% des effectifs. Le représentant CFDT explique que le budget présenté est « un budget difficile, très contraint ne répondant pas aux enjeux ». Place à l’austérité pour ce 1er budget depuis la mise en place de la réforme ferroviaire.
Depuis plusieurs années la SNCF réduit ses effectifs en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite, pourtant la masse des rémunérations et cotisations continuent d’augmenter : alors que 25 000 départs ont été organisées entre 2003 et 2013, la masse de rémunérations a bondi de +1,3 milliards d’euros. Le groupe SNCF veut améliorer sa productivité, le Figaro explique que près de 2000 agents qui partent à la retraite ne seront pas remplacés. Les syndicats ont peur pour leur rémunération en 2015 : les agents SNCF privés de prime annuelle (?) et gel des salaires en 2015.
A n’en pas douter si ce budget 2015 est validé, les syndicats risquent de se mobiliser et de nombreuses grèves SNCF risquent de voir le jour.

Pourtant en parallèle la SNCF continue de recruter en 2015 avec près de 8000 postes dont des emplois d’avenir etc…