Comment faire une demande de la Prime Energie 2015 pour réaliser des travaux? Les conditions en 2015 pour l’obtenir chez Auchan, Leclerc, Total ou encore Leroy merlin? Que sont les certificats d’économie d’énergie ?

La prime d'énergie 2015 quelles sont les conditions pour y avoir droit ?

La prime d’énergie 2015 quelles sont les conditions pour y avoir droit ?


C’est officiel : la Prime Energie 2015 est validée, avec un décret prolongeant la prime énergie jusqu’en 2017. Comment fonctionne la prime énergie 2015 ? les entreprises qui polluent doivent acheter des Certificats d’Economie d’Energie, sous peine de payer des pénalités.

Conditions Prime Energie 2015

Pour obtenir la prime énergie 2015, il faut habiter (propriétaire ou locataire) dans une résidence construite il y a plus de deux ans. Ensuite, il faut faire réaliser des travaux (la liste des travaux éligibles à la prime énergie est définie par le gouvernement) par un professionnel agréé.

Dossier Primer Energie 2015 Leclerc, Auchan, Leroy Merlin, Total…

Il n’y a pas de dossier unique pour la Prime Energie 2015 : il faut la demander directement auprès des enseignes, ou même auprès de l’artisant qui va réaliser des travaux (s’il a un accord avec des acheteurs de CEE comme GDF).

Montant Prime Energie 2015

Comme il n’existe pas de dossier ou d’acteur unique pour la Prime Energie 2015, le montant varie selon les travaux que vous effectuez, et selon la société à qui vous demandez la prime. IL est donc important de se renseigner, afin de faire la meilleure affaire. N’hésitez d’ailleurs pas à laisser vos impressions dans les commentaires si vous tentez d’en bénéficier !

Liste travaux Prime Energie 2015

Pour information, la liste des opérations standardisées dans le secteur du bâtiment résidentiel sont :
Isolation de combles ou de toitures
Isolation des murs
Isolation d’un plancher
Fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant
Isolation des toitures terrasses
Isolation de combles ou de toitures (DOM)
Isolation des murs (DOM)
Fermeture isolante
Réduction des apports solaires par la toiture (France d’Outre-mer)
Chauffe-eau solaire individuel (France métropolitaine)
Chauffe-eau solaire en logement collectif (France métropolitaine)
Pompe à chaleur de type eau/eau
Pompe à chaleur de type air/eau
Chaudière individuelle de type condensation
Chaudière collective de type condensation
Chaudière collective de type condensation avec contrat assurant le maintien du rendement énergétique de la chaudière
Chaudière individuelle de type basse température
Chaudière collective de type basse température
Chaudière collective de type basse température avec contrat assurant le maintien du rendement énergétique de la chaudière
Radiateur à chaleur douce pour un chauffage central à combustible
Régulation par sonde de température extérieure
Appareil indépendant de chauffage au bois
Chaudière biomasse individuel
Chaufferie biomasse
Chaufferie biomasse avec contrat assurant le maintien du rendement énergétique de la chaudière
Isolation d’un réseau hydraulique de chauffage
Plancher chauffant à eau basse température
Robinet thermostatique
Programmateur d’intermittence pour un chauffage individuel à combustible
Programmateur d’intermittence pour un chauffage collectif à combustible
Programmateur d’intermittence centralisé pour un chauffage électrique
Système de comptage individuel d’énergie de chauffage
Récupérateur de chaleur à condensation
Optimiseur de relance en chauffage collectif
Chauffe-eau solaire individuel (DOM)
Ventilation mécanique contrôlée double flux
Ventilation mécanique contrôlée, simple flux autoréglable
Ventilation mécanique contrôlée, simple flux hygroréglable
Plancher rayonnant électrique, plafond rayonnant plâtre, avec dispositif de réglage automatique
Pompe à chaleur de type air / air
Surperformance énergétique pour un bâtiment neuf avec label de haute performance énergétique
Isolation d’un réseau d’eau chaude sanitaire
Caisson de ventilation mécanique contrôlée (VMC) à consommation réduite
Ventilation naturelle hygrorèglable
Chauffe-eau solaire en logement collectif (DOM)
Programmateur d’intermittence pour un chauffage individuel avec pompe à chaleur existant
Raccordement d’un bâtiment résidentiel à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables ou de récupération
Mini-cogénération sans obligation d’achat
Pompe équipée d’un système de variation électronique de vitesse
Circulateur à rotor noyé de classe A
Climatiseur de classe A (DOM)
Accumulateur d’eau chaude à condensation
Système solaire combiné
Chaudière individuelle de type micro-génération à moteur Stirling
Rénovation globale d’un bâtiment résidentiel
Système de production d’eau chaude sanitaire collective de type pompe à chaleur sur capteur solaire non vitré
Systèmes hydro-économes (DOM)
Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation
Système hydro-économe (France métropolitaine)
Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau
Chaudière de type basse température couplée à une ventilation mécanique contrôlée pilotée par la chaudière
Chauffe-eau électrique à accumulation de catégorie C
Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation (France d’outre-mer)
Récupération instantanée de chaleur sur eaux grises pour la production d’eau chaude sanitaire
Ventilation naturelle hybride hygroréglable
Chauffe-bain à condensation
Chauffe-eau thermodynamique collectif sur air extrait à accumulation
Lampe de classe A pour la métropole
Lave-linge domestique de classe A+
Appareil de froid domestique de classe A+
Luminaire avec ballast électronique pour parties communes
Bloc autonome d’éclairage à faible consommation pour parties communes
Coupe-veille automatique
Lampe à LED pour l’éclairage d’accentuation
Lampe de classe A (France d’outre-mer)
Appareil de froid domestique performant (France d’outre-mer)
Luminaire LED avec dispositif de contrôle pour les parties communes
Contrat de performance énergétique (CPE)
Acquisition et réglage d’organes d’équilibrage neufs d’une installation collective de chauffage à eau chaude