Une réforme des droits rechargeables au chômage de Pole emploi en 2015 pour mettre en place des corrections afin que les chômeurs ne soient plus pénalisés quand ils avaient acquis des droits sur un ancien emploi pas bien payé.

Avenant pour les droits rechargeables en 2015 : les nouveautés ancien droit et nouveau droit acquis

Avenant pour les droits rechargeables en 2015 : les nouveautés ancien droit et nouveau droit acquis


Les droits rechargeables de Pole emploi c’est une vraie avancée mais il y a des effets pervers. En effet si les droits rechargeables permettent à un demandeur d’emploi qui retrouve un travail puis le reperd de cumuler de nouveaux droits acquis en plus de ceux qu’il avait de son ancien emploi. Les droits rechargeables de Pole emploi mis en place depuis octobre 2014 c’est une vraie incitation à la reprise d’emploi.
Tout irait bien sauf que…il y a une sorte de bug, en effet pour calculer les anciens droits du chômeur non consommés, l’UNEDIC revient 3 ans en arrière voir plus parfois. Ce qui fait qu’un chômeur se voit pénalisé car d’abord il faut finir les allocations les plus anciennes (et parfois les moins bien payées, si on avait par exemple un temps partiel mal payé) même si le dernier emploi était beaucoup mieux payé. Voir les problèmes des droits rechargeables qui pénalisent certains chômeurs.
Un avenant à la convention Unedic va être proposé pour faire des corrections sur les droits rechargeables : soit le chômeur aura une option pour renoncer à son ancien capital par exemple s’il est moins avantageux que les nouveaux droits ou bien la possibilité selon les Echos de remonter moins loin que 3 ans.

==> Réforme des droits rechargeables au 1er avril 2015 avec la mise en place du droit d’option pour certains chômeurs (voir les conditions)