La réforme des jours fériés catholiques avec la Loi Macron dans les DOM : beaucoup de changements pour les familles en Guadeloupe, Martinique, Réunion… avec de nouveaux jours fériés qui s’adaptent aux spécificités de la région. Nouveau calendrier de jours fériés en 2016 pour les DOM ?

Nouveaux jours fériés 2016 dans Les DOM : Du changement à Pointe à Pitre ? / ©alfotokunst/shutterstock.com

Nouveaux jours fériés 2016 dans Les DOM : Du changement à Pointe à Pitre ? / ©alfotokunst/shutterstock.com


La loi Macron fait débat sur le travail du dimanche mais pas que… en effet un amendement propose de modifier les jours fériés catholiques par d’autres journées qui seraient chômées en fonction des spécificités culturelles, religieuses…
Dans les DOM, les jours de la fin du Ramadan l’Aïd El Fitr ou encore La Divali (fête des lumières hindoue) pourraient devenir fériés que ce soit en Guadeloupe, martinique, Guyane, Mayotte et à la Réunion. Cela va-t-il poser des problèmes constitutionnels ? Didier Maus un spécialiste du droit constitutionnel explique : « Le texte s’inscrit dans la partie de la loi sur le travail dominical et des jours chômés, il y a donc sa place » (…) »d’un point de vue constitutionnel il faut que le jour férié soit lié à l’héritage culturel, et historique du territoire ».
Les 5 jours fériés en danger : Jeudi de l’ascension, Lundi de Pâques, Assomption du 15 août, le 1er novembre (Toussaint) et Lundi de Pentecôte. Eric Ciotti estime qu’avec cette mesure « on entre de plain pied dans le communautarisme ». Voir pétition UMP contre la suppression des jours fériés catholiques.
A ce jour, elle peut encore être retoquée par le Sénat voir modifier mais aussi le conseil constitutionnel. A noter par exemple qu’en Alsace et en Moselle le 26 décembre on ne travaille pas tout comme le Vendredi Saint.