Nouveauté droits rechargeables 2015 avec le droit d’option pour les chômeurs qui perdent plus de 30% de leur allocation chômage. Explications sur ce qui va changer et les conditions pour être éligible.

Réforme des droits rechargeables : le droit d'option au 1er avril 2015

Réforme des droits rechargeables : le droit d’option au 1er avril 2015


Après le bug des droits rechargeables, le gouvernement doit agir pour corriger le bug : selon les échos le gouvernement va mettre en place un droit d’option qui va permettre au chômeur qui perd plus de 30% de son allocation de renoncer à son reliquat des droits rechargeables afin de bénéficier des nouveaux droits de l’ARE.
Le problème c’est que ce dispositif qui semble logique devrait s’appliquer à tous mais comme il coûte cher, il ne va concerner qu’une certaine catégorie de demandeurs d’emploi selon les Echos :

– les chômeurs qui ont travaillé au moins 4 mois et qui touchent une ancienne allocation qui est 30% au moins inférieure à la nouvelle qu’il devrait touche.
– les chômeurs qui ont une indemnité journalière inférieure à 20 euros, c’est automatique afin de « ne pas pénaliser les plus pauvres ».

Mise en place de cette réforme des droits rechargeables au 1er avril 2015 avec le fameux droit d’option et il y a rétroactivité. Le coût est de 200 millions d’euros, il va se faire au détriment de l’ARCE avec une baisse de l’aide Pole emploi pour les créateurs d’entreprise, de l’ADR pour ls seniors et chômeurs et longue durée ainsi que les inscriptions à Pole emploi après une démission.