Nouvelle procédure 2016 pour le changement de banque automatique (Loi Macron) : la mobilité « changer de banque » devient moins contraignant, avec une procédure automatique faite uniquement en donnant un RIB à la nouvelle banque.

Changer de RIB et de banque facilement : c'est possible ! / ©tale/shutterstock.com

Changer de RIB et de banque facilement : c’est possible quelles démarches doit-on effectuer ?! / ©tale/shutterstock.com


Avant, pour changer de banque et déménager son compte à un autre établissement, il fallait faire des formalités contraignantes : signer un mandat à la nouvelle banque, mais ensuite demander à l’ancienne banque la liste des opération récurrentes, et les fournir à la nouvelle. Avec en plus, les éléments permettant l’identification du contrat auprès des fournisseurs, etc…
Mais les banques se sont mises d’accord sur un nouveau protocole pour une procédure simplifiée de changement de banque. Difficile de faire plus simple : il n’y a qu’à fournir à la nouvelle banque un RIB, et signer une autorisation. La nouvelle banque se débrouille pour répertorier et transférer les prélèvements, etc… (voir l’infographie Les echos qui explique le changement de banque nouvelle formule).
La nouvelle procédure de changement de banque veut donc simplifier la vie des consommateurs, sous la pression des associations. Pourtant, Les Echos rapportent que l’UFC Que Choisir aurait préféré un autre système, semblable à celui du Royaume-Uni ou des Pays-Bas, où il existe un système de redirection automatique d’un compte bancaire vers un autre.
Alors, quelle sera la date du nouveau système de changement de banque ? Les banques et les consommateurs se sont accordés sur un délai de 18 mois. C’est donc au plus tard en 2016 que le changement de RIB en changeant de banque doit entrer en vigueur.

Mise à jour : la mobilité pour changer de banque a été adopté le 10 juillet 2015 dans la Loi Macron. La fin des démarches compliquée, le dispositif doit entrer en vigueur autour de l’automne 2016. Qu’est ce qui change ? C’est la nouvelle banque qui va correspondre avec l’ancienne banque pour le transfert des prélèvements automatiques. L’ancienne banque a 13 mois après la clôture du compte pour prévenir son client sur des virements ou prélèvements qui auraient pu avoir lieu.