Nouvelle réforme du travail 2015-2016 avec la loi Macro II de l’été avec plus de flexibilité , tout ce qui va changer pour les salariés et les employeurs. Pas sûr que les employés soient vraiment avantagés.

Mesures de flexibilité du travail en 2015-2016 : changement pour les salariés / ©Dean Mitchell/shutterstock.com

Loi Macron 2 de l’été 2015 : changement pour les salariés / ©Dean Mitchell/shutterstock.com


Alors que le PS a subi un échec aux Départementales, le gouvernement Valls veut continuer sa réforme du travail en modifiant notamment les accords de maintien de l’emploi pour donner plus de flexibilité aux entreprises qui maintiennent l’emploi. Tout est bon pour faire chuter le chômage.
Place à l’aménagement du temps de travail et la modérations salariale : comment les salariés vont-ils réagir?
Les mesures de la réforme du travail et sa flexibilité en vue pour 2015-2016 selon Le Parisien / Loi Macron II annoncée pour l’été 2015 :
– Allongement de la durée pendant laquelle on peut avoir une baisse de salaire et plus d’heure de travail. C’était limité à 2 ans et ça pourrait passer à 3 ou 4 ans.
– Baisse de la rémunération qui touchent 1,2 SMIC alors qu’avant ce n’était pas possible
– Les salariés qui refusent ces modalités de travailler plus ou d’être payé moins pouvaient avoir un licenciement économique qui permet d’avoir les allocations chômage Pole emploi, désormais ce sera un licenciement simple.


– Les critères économiques pour lesquels une entreprise peut bénéficier de ces mesures seraient élargis. Nouvelle définition en vue.
– Nouvelle réforme du CDI avec de nouveaux motifs incontestables de rupture : plus de flexibilité pour l’employeur.
De son côté Les Echos révèlent que l’employeur pourrait licencier simplement un salarié si les résultats économiques ne sont pas au rendez vous : le patron ne se sentirait plus « pieds et poings liés » : la flexibilité arrive mais sera-t-elle synonyme de création d’emplois en TPE et PME comme le souhaite Valls ?

Les discussions Medef / Syndicats / gouvernement vont être compliqués et comment va réagir à la gauche de la gauche (Les frondeurs) : vont-ils juger cette mesure trop libérale ? La Loi Macron 2 risque de diviser.