Le contrat de chantier / contrat de mission flexible un nouveau contrat en France pour les services en 2015-2016 : qu’est-ce qui change avec ce nouveau contrat de travail CDI où on peut licencier ?

Contrat de mission flexible en SSII et informatique / ©Monkey Business Images/shutterstock.com

Contrat de mission flexible en SSII et informatique / ©Monkey Business Images/shutterstock.com


Le gouvernement voulait réformer le CDI en le rendant plus souple mais les syndicats sont contre, alors l’Elysée pense à étendre le contrat flexible (qui aujourd’hui est réservé au BTP) au secteur des services selon le Parisien.
Le contrat de chantier appelé aussi contrat de mission a un avantage très important : malgré que ce soit un CDI, il y a la possibilité de licencier à la fin de la mission.
Le gouvernement réfléchit à la mise en place du contrat de mission / contrat de chantier flexible au secteurs d’activité comme l’informatique, les SS2I ou encore le numérique. Par contre ce contrat de mission ne serait pas étendu au secteur du commerce et de l’industrie.
Quand le salarié est licencié à la fin de la mission du contrat de chantier, il bénéficie des droits d’un licencié économique. La CGPME explique au Parisien « ce type de contrat est plus adapté et plus souple que le CDD ».