Le Compte Personnel d’Activité 2015/2016/2017 est le nouveau dispositif voulu par François Hollande pour gérer chômage, épargne-temps, pénibilité… Quand ? Avec quels changements ?

Chacun gère ses ressources avec le Compte Personnel d'Activité / ©Alexander Raths/shutterstock.Com

Chacun gère ses ressources avec le Compte Personnel d’Activité / ©Alexander Raths/shutterstock.Com


Le Compte Personnel d’Activité (CPA) est la nouvelle façon de gérer les droits individuels des salariés. L’objectif est de rassembler la gestion de choses assez diverses tenant du parcours du travailleur, au sens large. On retrouverait donc dans le Compte Personnel d’Activité la gestion de nombreux services comme :
– des droits à la formation
– des droits à la mutuelle
– du compte épargne temps
– des points retraite
– des droits au congé parental

L’objectif est que le salarié puisse ensuite répartir librement ces « capitaux » du compte, par exemple en temps de chômage. C’est là l’objectif, qui reste malgré tout assez vague pour l’instant : on a du mal à voir comment « marier » tout ces points d’une façon qui ne soit au final pas une usine à gaz (vu les lois actuelles, il ne faut sans doute pas non plus en espérer trop).

Politiquement, le Compte Personnel d’Activité ou CPA est fermement ancré à gauche : il est inspiré par la CGT, et soutenu par le courant des aubrystes au sein du parti socialiste.

Pour autant, il ne faut pas se précipiter : selon le JDD, « l’exécutif va en étudier une préfiguration d’ici la fin du quinquennat » (donc pas le Compte Personnel d’activité pourrait voir le jour d’ici 2017) . Autant dire que ce n’est pas prêt d’être pour demain.

Mise à jour : Officiel le compte personnel d’activité est au programme du projet de loi relatif au dialogue social et sera mis en place au 1er janvier 2017. Ce compte personnel d’activité vise à améliorer la portabilité des droits d’un salarié.