La modulation des allocations familiales au 1er juillet 2015 : quelles sont les familles qui perdent de l’argent? Ce qu’il faut savoir sur la réforme des allocations familiales.

Qui perd avec la modulation des allocations familiales ?  /  ©Ferenc Cegledi/shutterstock.com

Qui perd avec la modulation des allocations familiales ? / ©Ferenc Cegledi/shutterstock.com


La modulation des allocations familiales entre en vigueur au 1er juillet 2015 malgré le fait que le conseil d’administration de la Caisse nationale d’allocations familiales se soit prononcé contre les décrets qui prévoient cette modulation.
En effet les familles vont voir la prestation des allocations familiales divisée par 2 dès 6000 euros de revenus net par mois et divisée par 4 dès 8000 euros. Pour chaque enfant à charge supplémentaire, le plafond est élevé de 500 euros.
Ce qu’il faut savoir sur la réforme de la modulation des allocations familiales : Les Echos révèlent que 505 000 vont êtres touchées soit 10% des 5 millions d’allocataires. La majorité des familles qui y perdent vont toucher que le 1/4 des prestations touchées à ce jour. La perte moyenne du montant des allocations familiales est estimée à 127 euros par mois. On apprend ainsi que les 2/3 des ménages perdants sont des couples avec 2 enfants (64%) et 23% des couples avec 3 enfants. Les familles monoparentales sont peu touchées par les allocations modulées (2%).
=> Voir strong>les chiffres du barème des allocations familiales du 1er juillet 2015 (cf : le décret publié au journal officiel le 3 juin).

Rappel du plafond de ressources des allocations familiales au 1er juillet 2015

– Revenu annuel à partir duquel les allocations sont divisées par 2 : 67140 euros pour 2 enfants à charge et 72735 euros pour 3 enfants
– Revenu annuel partir duquel les allocations sont divisées par 4 : 89490 euros pour 2 enfants à charge et 95085 euros pour 3 enfants