La télémédecine en France ça fonctionne en 2015 dans quelles régions de l’hexagone ou des DOM? Pour quelles douleurs? Quel public est concerné par la télémédecine?

Enfin la télémédecine arrive en France en test / ©everything possible/shutterstock.com /  Source AFP Relaxnews

Enfin la télémédecine arrive en France en test / ©everything possible/shutterstock.com / Source AFP Relaxnews

Des consultations de télémédecine destinées aux patients souffrant de plaies chroniques, telles que les escarres, ulcères de la jambe ou plaies du pied diabétique, vont être expérimentées dans 9 régions française pilotes a annoncé le Direction générale de l’Offre de soins (DGOS) dans un communiqué publié le 22 avril.
L’Alsace, la Basse-Normandie, la Bourgogne, le Centre, la Haute-Normandie, le Languedoc-Roussillon, la Martinique, les Pays de la Loire et la Picardie font partie des 9 régions françaises pilotes choisies pour expérimenter ce dispositif.
Les patients résidant ou pris en charge par un professionnel de santé exerçant dans l’une de ces régions pourront bénéficier de « consultations de télémédecine effectuées depuis une structure médicosociale ou une structure d’exercice coordonnée (maison ou centre de santé) connectée à une structure distante disposant d’une ressource médicale experte ». L’avis d’un spécialiste pourra être rendu à l’issue d’une télé-expertise.
Des médecins non experts en plaie peuvent ainsi « solliciter l’avis d’un confrère distant en raison de sa formation ou de ses compétences particulières ».
L’objectif de cette expérimentation vise, selon la DGOS, à « faciliter l’accès à l’offre de soins dans des délais raisonnables », ainsi que de « réduire les déplacements du patient » et « améliorer l’organisation des soins et de la prise en charge dans les territoires concernés ». La télémédecine doit également avoir un impact sur les dépenses de l’assurance maladie.
La DGOS s’attend à plusieurs centaines d’actes dès 2015.
Un cahier des charges devrait être élaboré dans les prochains jours pour préciser les conditions dans lesquelles se dérouleront ces téléconsultations et télé-expertises. Il pourra être consulté sur le site internet du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes : http://www.sante.gouv.fr
La télémédecine est définie comme étant l’une des composantes de la télésanté. L’article 78 de la Loi Hôpital, patients, santé, territoires (HPST) l’a reconnue comme une pratique médicale à distance mobilisant des technologies de l’information et de la communication (TIC).