La réforme du collège 2016 supprimée à cause de l’interdisciplinarité (EPI), les options latin-grec et les classes bilingues qui disparaissent : Cette réforme fait débat, va-t-elle pouvoir aller au bout?

Réforme du collège 2016 supprimée ? Qui est pour ? / ©East/shutterstock.com

Réforme du collège 2016 supprimée ? Qui est pour ? / ©East/shutterstock.com


La réforme du collège 2016 fait l’objet de nombreuses critiques avec l’arrivée des EPI (les 8 nouveaux enseignements pratiques indisciplinaires) ou encore la suppression du latin-grec. Les fans de ces langues anciennes estiment que la réforme du collège 2016 de Najat Vallaud Belkcadem est le signe « d’un nouveau recul de l’excellence au profit d’un nivellement par le bas ». Pour d’autres, choisir le latin/grec c’est juste un choix pour être dans une bonne classe ou contourner la carte scolaire.


Enfin les classes bilangues sont supprimées dès la 6ème mais désormais la 2nde langue vivantes sera étudiée dès la 5ème.
François Bayrou a déclaré sur RTL par rapport à la réforme du collège 2016 de Najat Vallaud Belkcacem « Il faut retirer ce texte et le réécrire, car il organise une mystification, une démolition : un certain nombre de disciplines, de celles qui ont fait la France, seraient dispersées ou traitées comme quantité négligeable.(…) Le vrai égalitarisme, c’est d’offrir à tous l’excellence. Ou bien ne bénéficieront plus de ces disciplines que ceux qui auraient les moyens privés d’y accéder. Oui il y a de l’idéologie derrière tout ça. Ni Hollande ni sa ministre de l’éducation n’ont le droit de faire cela. Ce socle culturel ne leur appartient pas ».