La réforme des mutuelles santé pour les intérimaires : une complémentaire santé payée par les agences d’interim, c’est la réforme qui arrive au 1er janvier 2016. Quels sont les changements ?

Mutuelle intérimaire 2016 : une mutuelle pour tous les travailleurs ©auremar/shutterstock.com

Mutuelle intérimaire 2016 : une mutuelle pour tous les travailleurs
©auremar/shutterstock.com

Les intérimaires ont besoin d’une couverture santé, et un nouvel accord va créer des obligations pour les mutuelles d’intérimaires. C’est pour rejoindre la réforme actuelle qui indique qu’à partir du 1er janvier 2016, tous les employeurs doivent proposer une complémentaire santé à leur salariés.
Dans le cadre de l’intérim et des mutuelles, c’est l’agence intérimaire qui sera considérée comme employeur, et devra donc prendre en charge 50% de la cotisation. L’autre moitié sera à la charge de l’intérimaire / salarié.
Avant la réforme, pour avoir une mutuelle / complémentaire santé, un intérimaire avait accès à un système nommé Fastt qui permettait d’avoir une couverture dès le 1er jour, mais à un coût assez important. Cette fois, c’est au bout de 414 heures de travail dans une ou plusieurs sociétés de travail temporaire que s’ouvrira le droit à la mutuelle.
Bonne nouvelle, pendant les périodes de chômages, l’intérimaire n’aura rien à payer pour sa mutuelle : pendant 2 mois, la prise en charge se fera sans condition, et les intérimaires indemnisés par Pôle Emploi seront encore couverts gratuitement 5 mois supplémentaires.
La complémentaire santé est aujourd’hui un besoin qui peut être vital, et s’il est étrange que le gouvernement obligent les entreprises à compenser ses remboursements de moins en moins élevés, on ne peut que se réjouir de savoir que tous les employés de France seront couverts dès l’an prochain.