Le statut auto-entrepreneur en 2015/2016 est-il avantageux? Quels sont les points négatifs à savoir avant de s’engager? Entre chômage, frais, plafonnement on vous dit tout. Auto entrepreneur les inconvénients vs les avantages.

3 points négatifs auto entrepreneurs 2015  / ©Monkey Business Images/shutterstock.com

3 points négatifs auto entrepreneurs 2015 / ©Monkey Business Images/shutterstock.com


Etre auto entrepreneur c’est la simplicité pour se lancer dans son activité avec le formulaire sur internet. On a pas d’engagement financier pour démarrer l’activité. L’auto entreprise laisse le temps de voir comment évolue son activité sans avoir de difficultés financières : on ne paye des charges que si on a gagné un chiffre d’affaire.

1- Le 1er point négatif c’est le plafonnement du chiffre d’affaire (32900 euros ou 82 200 euros selon votre activité). Au quotidien, pour la majorité des auto entrepreneurs qui se lancent ce n’est pas un problème car l’Insee a estimé qu’en moyenne en AE on ne gagne que 450 euros par mois.
2- Le 2nd point négatif et pas des moindres c’est qu’on ne cotise pas pour le chômage en étant auto entrepreneur. On n’a pas droit aux allocations chômage de Pole emploi car en auto entrepreneur on dépend du RSI.
SI vous cumulez auto entrepreneur et activité salariée, si cette dernière s’arrête… vous avez droit à l’ARE mais il faut pas que votre chiffre d’affaire soit supérieur à 70% des revenus qui ont servi au calcul de l’allocation.
3- Le 3ème point négatif est relatif aux nouveautés de la loi Pinel 2015 avec de nouveaux frais et obligations :

– Ouverture d’un compte bancaire pour l’activité.
– Inscription au Répertoire des métiers (RM) ou au Registre du commerce et des sociétés (RCS)
– Paiement de la cotisation foncière des entreprises
– Paiement de la taxe qui sert à financer les chambres consulaires, son montant est proportionnel au chiffre d’affaires.