La réforme des allocations familiales du 1er juillet 2015 est là : qui sont les perdants ? Il y aura t’il une augmentation des allocs pour certains ?

Réforme des allocations familiales de juillet 2015 : beaucoup de perdants - Anna Omelchenko/shutterstock.com

Réforme des allocations familiales de juillet 2015 : beaucoup de perdants – Anna Omelchenko/shutterstock.com


La réforme des allocations familiales de juillet 2015 entre en vigueur. Au programme, une grosse baisse des allocations pour les perdants de la réforme, qui verront leurs aides divisées par 2 ou par 4 selon leurs revenus. Pour les petits revenus, en revanche, il y a une petite augmentation.
Si votre ménage gagne plus de 6000€ par mois, alors la réforme des allocations familiales de juillet 2015 va les diviser par 2. Et si c’est plus de 8000€, alors ça sera divisé par 4. Pour la première fois, les revenus vont influer sur le montant des allocations familiales de juillet 2015. Si les allocations devaient au départ compenser les frais entraînés par la naissance d’un enfant, ce n’est pas l’avis du gouvernement. « Vous êtes riches, taisez-vous » est en substance le message envoyé par la ministre des affaires sociales, qui avait affirmé en 2014 « Les Français comprennent que, dans un pays où 50% des salaires sont inférieurs à 1700 euros, un effort peut être demandé aux familles qui gagnent plus de 6000 euros ».
Pourtant l’impact devrait être très large de cette réforme des allocations familiales (voir les perdants). Selon une étude de la CNAF, en global 3,2 millions de familles vont voir leurs allocations diminuer d’ici 2017, avec une baisse de 67 euros en moyenne.
Petite bonne nouvelle tout de même pour les familles gagnant moins de 1500€ : elles devraient voir une augmentation de leurs allocations arriver.