L’assurance maladie continue les réformes en 2015, et vise moins d’arrêts maladie, des séjours en maternité plus courts. Quelles sont les mesures du gouvernement pour faire des économies? Comment vont-ils éviter les arrêts maladie ?

Réforme Assurance Maladie 2015 / 2016 : les arrêts maladie visés ©auremar/shutterstock.com

Réforme Assurance Maladie 2015 / 2016 : les arrêts maladie visés
©auremar/shutterstock.com

La réforme de l’Assurance Maladie continue, et de nouveaux changements continuent à être mis en place. Parmi eux, on retrouve la volonté d’avoir moins d’arrêts maladie, qui coûtent cher à la sécu. Mais ce n’est pas la seule mesure : limiter le recours aux taxis, réduire les séjours en maternité… tout est bon pour faire des économies.

– « Accompagner » les médecins, telle serait la méthode choisie par l’assurance maladie pour faire diminuer les arrêts de travail. Un euphémisme pour dire que les médecins seront plus sévèrement contrôlés ? C’est possible, car les arrêts maladie coûtent cher, et certains médecins sont plus généreux que d’autres.
– La prévention des dépressions et des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) est aussi d’actualité.
– La réduction de la durée des séjours en maternité : actuellement à 4,2 jours en moyenne, l’objectif est de le ramener à 3 jours.
– Les chirurgies devraient avoir des séjours à l’hôpital moins longs.
– Côté médicaments, le recours aux génériques va encore s’intensifier, par exemple sur le plan des antidiabétiques.
– Le coût de transport des patients, qui a doublé en dix ans, doit être fortement modéré. Le recours aux taxis conventionnés est devenu très fréquent, alors que le transport sanitaire devrait être réservé aux cas qui en ont besoin.