Le contrôle renforcé des chômeurs à la rentrée 2015 par Pôle Emploi est soutenu par l’Europe ! Un rapport demande à la France d’être plus sévère avec les chômeurs pour les motiver à retrouver du travail.

Contrôle des chômeurs 2015 : Pôle Emploi durcit le ton, l'OCDE approuve  / ©Alexander Raths/shutterstock.Com

Contrôle des chômeurs 2015 : Pôle Emploi durcit le ton, l’OCDE approuve / ©Alexander Raths/shutterstock.Com


Pour faire baisser le chômage, plus de contrôles des chômeurs dès août 2015 ? C’est ce que suggère un rapport de l’OCDE, qui incite la France à plus de sévérité envers ceux qui sont indemnisés.
Chômeurs, préparez vous aux contrôles renforcés à la rentrée : pour l’instant, en France les sanctions sont « inadaptées » et leur application « très difficile » selon un rapport de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique. Résultat : la France dépense plus que les autres pays, pour un taux de chômage plus important qu’ailleurs (cause ou effet ?). Et s’il faut plus de contrôle de chômeurs en 2015, il faut aussi plus de soutien et d’accompagnement dans la recherche d’emploi.
Message entendu par Pôle Emploi, du moins sur la partie répression, qui avait déjà décidé d’être plus sévère dans les contrôles avec les allocataires à partir de la fin de l’été. Pour la partie accompagnement des entreprise aussi, Pôle Emploi avait prévu des recrutements.
Autre point du rapport OCDE qui risque de faire grincer des dents : le SMIC serait trop élevé ! Un frein à l’emploi. Pour justifier cette remarque, le rapport souligne que le SMIC, c’est plus de 60% du revenu médian des français. Dans les autres pays, c’est plutôt 50%. Il ne faut donc pas s’attendre tout de suite à un coup de pouce sur le SMIC…

==> voir les contrôles draconiens des chômeurs en Belgique par l’ONEM (leur équivalent Pole emploi) : par rapport on se dit qu’on a de la chance car on évite les contrôles inopinés.

===> Partagez vos avis et témoignages avec le forum des contrôles de Pole emploi des chômeurs qui démarre le 28/092/105 et est généralisé dès novembre.