Suppression des APL pour les étudiants en 2016 dont les parents payent l’impôt sur la fortune (ISF) et pour les loyers trop élevés: une nouvelle mesure pénalisante pour les enfants.

Les perdants de l'APL 2016 : ce qui change  ©Monkey Business Images/shutterstock.com

Les perdants de l’APL 2016 : ce qui change ©Monkey Business Images/shutterstock.com


La réforme des APL 2016 aura lieu après de nombreuses pistes, le gouvernement prévoit de réduire le budget des allocations logements de 225 millions d’euros grâce à la mesure symbolique de supprimer l’APL aux enfants dont les parents payent l’ISF.
Ce qui change pour l’APL de la CAF en 2016 : la prise en compte du patrimoine du bénéficiaire pour calculer le revenu fiscal de référence.
De plus un d de loyer excessif pour l’APL 2016 est mis en place : ainsi l’APL va diminuer à partir d’un patrimoine de 30 000 euros. 10% des bénéficiaires devraient être impactés par ces mesures sur l’APL.

Les mesures pour la réforme de l’APL 2016 vont débat, le député PS Daniel Goldberg estime qu’il est important d’ouvrir le débat et que pour certains » l’APL est du confort payé par la solidarité nationale ». Le Front de Gauche ne soutient pas cette mesure de la diminution ou suppression d’APL selon le loyer ou les revenus des parents qui payent l’ISF : « c’est un budget contraire à l’intérêt général et en particulier à celui des classes modestes ».