Les conditions des prêts immobilier LCL sont elles légales en 2015-2016 ? Non de l’avis de certaines sociétés et associations, qui dénoncent le discours de la banque et certaines clauses des crédits immo.

Que pensez-vous du contrat de prêt immo chez LCL ?

Que pensez-vous du contrat de prêt immo chez LCL ? / Capture écran le parisien


Les prêts immobiliers du LCL sont à nouveau sous le feu des projecteurs : depuis cet été, certains s’interrogent sur certains clauses. Et beaucoup d’experts sont catégoriques dans leurs avis sur le crédit immobilier LCL : pour eux ce n’est pas correct.
Et aujourd’hui le journal Le Parisien diffuse ce qui serait une note interne de la banque, destinée aux conseillers, pour les aider à « gérer » le problème.
Mais d’où vient le problème des prêts immo LCL ? Tout simplement de la durée d’une année. Pour vous, c’est certainement 365 jours, mais pour LCL, les taux sont calculés sur 360 jours. Une pratique qui date… du moyen-âge, et inventée par des banquiers pour « simplifier les calculs ». Aujourd’hui, à l’ère de l’informatique, l’utilisation de « l’année lombarde » n’a aucun sens, mais rend certainement la comparaison plus difficile par rapport aux autres banques.

Résultat : pour Les Expertiseurs du crédit, comme pour l’AFUB (association de défense des usagers des banques), les explications du LCL sont fausses sur le fond et la banque ne joue pas la transparence, car la banque a déjà été condamnée.
Mais un recours en justice sera certainement long et difficile. A moins qu’une action de groupe contre les clauses du prêt immo LCL ne voit le jour ? Et vous, quel est vos avis sur le fait d’utiliser une année de 306 jours pour un crédit immo de 20, 30 ans ?