En 2015, les chiffres du chômage ont augmenté partout en France. Mais quels sont les indicateurs du chômage région par région ? La moyenne nationale est à +4,9% de demandeurs d’emploi soit 700 000 chômeurs de plus sur le quinquennat de François Hollande.

Les chiffres du chômage 2015 en France, région par réion ? / © Marcos Mesa Sam Wordley/shutterstock.com

Les chiffres du chômage 2015 en France, région par réion ? / © Marcos Mesa Sam Wordley/shutterstock.com


Les chiffres du chômage 2015 de Pole emploi sont maintenant officiels. Et c’est un record : il y a en France 3,59 millions d’inscrits à Pôle Emploi.
2 bonnes nouvelles : la hausse du chômage est moindre que l’année précédente et le chômage des jeunes a baissé en partie grâce au recours massif des contrats aidés.
Mais globalement, alors que le chômage baisse partout en Europe, en France c’est loin d’être le cas. Globalement, il y a 4,9% de chômeurs en plus. Voici les chiffres région par région :

– Hausse du chômage en Normandie en 2015 : +4,8% de demandeurs d’emploi
– Hausse du chômage en Nord-Pas-de-Calais Picardie en 2015 : +3,6% de demandeurs d’emploi
– Hausse du chômage en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine en 2015 : +3,7% de demandeurs d’emploi
– Hausse du chômage en Île-de-France en 2015 : +5% de demandeurs d’emploi
– Hausse du chômage en Bretagne en 2015 : +6,4% de demandeurs d’emploi
– Hausse du chômage en Pays de la Loire en 2015 : +5,1% de chômeurs
– Hausse du chômage en Centre Val de Loire en 2015 : +5,8% de chômeurs
– Hausse du chômage en Bourgogne Franche-Comté en 2015: +3,5% de chômeurs
– Hausse du chômage en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes en 2015 : +4,9% de chômeurs
– Hausse du chômage en Auvergne Rhône-Alpes en 2015 : +6,2% de chômeurs
– Hausse du chômage en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées en 2015 : +4,6% de chômeurs
– Hausse du chômage en Provence-Alpes Côte d’Azur en 2015 : +5,6% de chômeurs
– Hausse du chômage en Corse en 2015 en 2015 : +4,4% de chômeurs

On le voit, aucune région n’est épargnée par la hausse du chômage. Une situation qui justifie le nouveau plan anti-chômage 2016 portée par Myriam El Khomri. Mais qui rend difficile le fait de faire des économies, alors qu’il faut indemniser les chômeurs et qu’il n’y a pas d’activité économique. Mais un prochain remaniement ministériel 2016 pourrait encore bouleverser les choses…
La renégociation des règles d’assurance chômage Unedic s’annoncent compliquées dès le 15/02/2016 : le déficit se creuse avec le nombre de chômeurs qui augmentent. Baisse du montant et de la durée des allocations chômage en 2016/2017 ? comme le souhaiterait Macron et le patronat.