Avoir un CDI ne veut pas dire qu’on est plus en situation précaire. Retrouvez les photos de fin 2014 choc de la Fondation de l’Abbé Pierre qui montre que CDI=SDF parfois et pas que chômage = SDF.

Etre en CDI et être SDF : une dure réalité en 2014-2015

Etre en CDI et être SDF : une dure réalité en 2014-2015


La campagne de la fondation de l’Abbé Pierre de fin 2014 a décidé de lever un tabou en montant qu’ « avoir un emploi ne nous garantit pas d’avoir un logement décent ». On peut voir comme slogan « Employée à temps partiel, mal logée à temps complet » ou encore « en CDI et SDF ».
Christophe Robert le délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre explique « Nous voulions rappeler que face à une situation sociale extrêmement grave, le fait d’avoir un emploi ne protège plus de la pauvreté et du mal-logement« . On voit sur ces 3 images : un homme assis par terre sur le quai d’un métro tout recroquevillé ou encore une mère avec son fils dans un logement insalubre ou encore un homme qui dort avec un sac de couchage dans sa voiture.
abbe-pierre-pub3

abbe-pierre-pub2
On estime qu’à Paris, près de 280 personnes dorment dedans. L’Insee a révélé dans son étude de 2012 que la France comptait 112 000 SDF (soit une hausse de 44% sur 11 ans) et que parmi ces sans domicile fixe 1/4 d’entre eux travaillaient.
Une bonne campagne de sensibilisation qui permet de rendre visible ce que certains français vivent aujourd’hui en raison de la crise et de la précarité encore très présente dans certains emplois. On vous laisse découvrir les 3 print de la campagne de pub !