Le gouvernement lance le paiement de la pension alimentaire garantie au 1er avril 2016 : montant de 100 euros chaque mois et en parallèle la CAF va se charger de récupérer les impayés.

Garantie et recouvrement pension alimentaire par la CAF : un vrai progrès  / ©  PhotographyByMK/shutterstock.com

Garantie et recouvrement pension alimentaire par la CAF : un vrai progrès / © PhotographyByMK/shutterstock.com

Une pension alimentaire pour les enfants, c’est bien mais il faut qu’elle soit payée. C’est pourquoi la CAF va mettre en place une garantie de pension alimentaire de 100 euros au 1er avril 2016, mais va aussi ensuite se charger du recouvrement de la pension auprès des conjoints qui auraient du la payer.
Se faire payer la pension alimentaire relève parfois du parcours du combattant. Si le conjoint refuse de payer, l’y contraindre demande d’engager des procédures, et souvent à un moment où l’on se retrouve en plus en difficultés financière. Mais à partir d’avril 2016, il sera possible de se tourner vers la CAF. La CAF fera 2 choses : elle garantit un montant minimum de pension alimentaire versé de 100€ par mois et par enfant pour palier aux urgences. Puis elle se charge de lancer les procédures de recouvrement contre le conjoint défaillant, afin d’aider à revenir à une situation stable. La dispositif était expérimental, mais va donc être étendu à tout le monde.

La mesure de recouvrement de la pension alimentaire par la CAF est sans conteste une belle avancée pour de nombreuses femmes qui on en besoin. Mais c’est aussi un grave constat d’échec pour la justice : sa nécessité montre que le système actuel ne permet pas à tous de faire respecter ses droits. Procédure trop longues, trop complexes, trop coûteuses… commencer par les mères isolées est un pas en avant, mais à quand la justice pour tous ?