Le chômage en France pour le mois de février 2016 sont catastrophiques pour François Hollande : une hausse très importante. Pourquoi? Que s’est-il passé?

Chomage février 2016 : pourquoi encore une hausse ? /  Photo Pole emploi

Chomage février 2016 : pourquoi encore une hausse ? / Photo Pole emploi


Après une baisse du chômage en janvier 2016, c’est reparti pour une hausse du nombre de demandeurs d’emploi en France en février 2016 avec +38400 euros soit 1,1% d’augmentation. On obtient un nouveau record de 3 591 000 chômeurs en France dans la catégorie A depuis 2013.
En plus on assiste à une augmentation des chômeurs chez les jeunes de moins de 25 ans (+3000) malgré tous les contrats aidés en cours. Myriam El Khomri a essayé de positiver en expliquant qu’on constate un mouvement de hausses et de baisses du chômage depuis 9 mois… et que cela signifie « une reprise timide de l’activité économique ». Il faut savoir que la baisse de 27 100 demandeurs d’emploi le mois dernier était lié à hausse anormale des radiations administratives (pour défaut d’actualisation notamment), aussi il est logique que le mois suivant les chômeurs se soient ré-inscrits et donc viennent gonfler le chiffres. On avait connu le même problème en août 2013.

Les mesures lancées par François Hollande sont vaines contre le chômage de masse : en France on compte quasi 3,6 millions de chômeurs et jusqu’à 5,7 millions si on compte l’Outremer.
François Hollande mise tout sur la réforme de la loi travail qui vise à donner plus de souplesse aux entreprises et donc stimuler l’embauche. Mais l’impact sur l’emploi mettra-t-il du temps à se mettre en place?