Nouveautés : un étudiant pourra s’inscrire à la fac en faisant presque tout en ligne dès la rentrée 2016-2017. Fini les gros dossiers plein de papiers…Qu’est ce qui change concrètement?

Dossier d'inscription à la fac en ligne : fini le papier ! © weerayut ranmai/shutterstock.com

Dossier d’inscription à la fac en ligne : fini le papier ! © weerayut ranmai/shutterstock.com


Dossier d’inscription à la fac en ligne 2016-2017 , wifi partout… le gouvernement met le cap sur le numérique pour simplifier la vie des étudiants à partir de la rentrée 2016 et en 2017.
Aujourd’hui, la France est en retard sur le reste de l’Europe, où un dossier numérique suit l’étudiant et facilite la transition entre établissements lors des études. Chaque établissement est autonome… et n’en fait donc qu’à sa tête. Ca va changer : le gouvernement prépare un nouveau système, où la « quasi-totalité » des démarches se fera sur internet pour l’inscription en fac des étudiants.
Pour l’inscription, mais aussi avec des simulateurs du montant des bourses ou des logements par exemple.
Mais ce n’est pas tout : pour s’inscrire à la fac en ligne, il faut savoir ce que l’on souhaite étudier. Le gouvernement a donc également pour ambition d’améliorer l’orientation post-bac, en simplifiant le logiciel postbac APB. L’objectif est d’améliorer l’information sur les déboucher, mais aussi d’aider les jeunes à choisir en proposant des questionnaires d’orientation en ligne afin qu’ils puissent s’auto-évaluer.

Thierry Mandon secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur a confié son plan pour faciliter la vie des jeunes dans Le Parisien : les étudiants « pourront faire la quasi-totalité des démarches en ligne. Nous créons, sous le contrôle de la CNIL, une identité numérique de l’étudiant qui permettra à l’administration d’accèder à tous les documents le concernant par exemple une attestation CAF ou la déclaration des revenus des parents. (…) »Nous allons aussi faciliter l’accès aux droits sociaux, comme les bourses ou les logements. Dès cette rentrée, des simulateurs seront disponibles en ligne pour calculer ses droits de manière précise ».
En 2017, la vie des étudiants devrait donc être un peu plus simple. Et ça sera aussi le cas pour les chercheurs par exemple, car diverses procédures comme les appels à projet ou les dossiers de suivi seront également épurés.