Le revenu universel en Suisse pour 2016 : le Revenu de base inconditionnel (RBI), une avancée pour les citoyens qui vont bénéficier d’une allocation versée à tous sans condition de ressources et d’emploi.

Alors que le revenu universel 2016-2017 fait débat en France, la Suisse a une longueur d’avance avec un référendum le week end du 5 juin pour savoir si les suisses sont prêts à adopter le revenu universel. Une allocation versée peu importe sa situation financière ou sa situation vis à vis de l’emploi.

Un revenu universel en suisse adopté par référendum le 5 juin 2016 ou rejeté  ? © Aleksandra Suzi/Shutterstock

Un revenu universel en suisse adopté par référendum le 5 juin 2016 ou rejeté ? © Aleksandra Suzi/Shutterstock


Si le oui est voté pour le Revenu de base inconditionnel (RBI), il sera alors inscrit dans la condition helvétique.
Certains estiment qu’avec la révolution technologique, des pertes d’emploi vont avoir lieu : du coup le principe doit changer : « il ne faut pas travailler pour obtenir un salaire mais avoir un revenu pour mieux travailler et vivre » comme le rapporte Le Figaro.
Le référendum ne fixe pas la durée de résidence nécessaire en Suisse pour qu’un étranger puisse bénéficier du revenu universel – revenu de base inconditionnel-. Les montant sont connus 2255 euros par adulte, 564 euros par enfants. La durée de résidence en échange est de 5 à 10 ans.
A noter que la Finlande va tester le revenu universel dès 2017, les Pays Bas vont expérimenter aussi cette allocation sans condition.

Le revenu de base inconditionnel / revenu universel la solution pour avoir une « population rassurée et confiante » comme l’estime le sociologue Sandro Cattacin.