Quelles sont les conditions du chômage et allocations au ROyaume Uni (Angleterre) après le Brexit 2016 ? Des changements à prévoir pour les français du Royaume uni ?

Allocations et chômage au Royaume Uni : que va t'il se passer pour les français ? Brexit  © Joanne Harris and Daniel Bubnich/shutterstock.com

Allocations et chômage au Royaume Uni : que va t’il se passer pour les français ? Brexit © Joanne Harris and Daniel Bubnich/shutterstock.com


Suite au Brexit, certains français vont revenir en France, de gré ou de force. Que va t’il se passer pour eux ? S’ils sont au chômage, pourront-ils percevoir des allocations, et quand ?
Sur la question du chômage, attention, ça fait mal : auparavant, il suffisait de travailler un seul jour en France si on revenait d’Angleterre (par exemple), pour bénéficier du chômage à taux plein. Après un départ de l’Union Européenne, ça sera… un an et demi ! A moins que le Royaume Uni n’adhère à la « coordination européenne », comme la Suisse, l’Islande ou la Norvège.
Au niveau santé, fini bien entendu la carte d’assurance maladie européenne. Les français qui travaille au UK n’aura plus droit à la sécu française, mais uniquement au système de soin britannique. Qui, s’il prend le chemin du système américain, sera hors de prix. Surtout que les partisans du Leave ont annoncé dès les lendemain que le financement de la NHS ne serait finalement sans doute pas revu à la hausse.
Restent les allocations : vu la campagne, il est quasi certain que les français qui resteront au Royaume-Uni ne pourront plus toucher les allocations : allocations familiales, aide au logement, etc… seront sans doute réservées aux anglais, écossais, gallois et irlandais du nord.