Quelles aides sociales et financières pour les étudiants à la rentrée 2016/2017? De combien d’argent peut-on bénéficier avec les allocations quand on est étudiant?

Aides étudiants rentrée 2016-2017 : la liste des allocations / ©Warren Goldswain/shutterstock.com

Aides étudiants rentrée 2016-2017 : la liste des allocations / ©Warren Goldswain/shutterstock.com


Quelles aides et allocations pour les étudiants à la rentrée 2016? Voici la liste des aides sociales font vous pouvez disposer :

– Le mieux est de faire votre Dossier social étudiant (DSE): il regroupe plusieurs aides à savoir l’aide au logement de la CAF ou encore la bourse du CROUS. Pour remplir ce document, il faut l’avis fiscal 2015 sur les revenus 2014 de la famille. ==> Voir les montants des bourses étudiantes rentrée 2016/2017 : ce qui change.
Les bourses sont établies sur critères sociaux donc le montant va dépendre avant tout des revenus de votre famille.

– Les aides financières des régions : n’hésitez pas à vous renseigner auprès du conseil général ou encore de la mairie. Cela peut être des aides aux transports, des bourses de stages…

– Si vous ne passez pas le dossier social étudiant, il vous faut faire pour la rentrée 2016 une demande d’aide au logement auprès de la CAF. Soit l’ALS (allocation de logement sociale) qui varie selon le montant du loyer, le lieu d’habitation mais aussi les ressources ou l’APL (aide personnalisée au logement) pour les logements conventionnées.

– Les prêts étudiants pour la rentrée 2016 avec BpiFrance (Garantie des Prêts étudiants) : la condition pour en bénéficier c’est être étudiant de moins de 28 ans. Le prêt maximal est de 15000 euros à rembourser sur 2 à 10 ans (pas de prêt à taux zéro)
Il existe aussi les prêts étudiants auprès de la banque : un comparateur est disponible sur financeetudes.com (une caution parentale est la plus souvent exigée).

– Pas de RSA étudiant 18-25 ans proposé à la rentrée 2016 pourtant cela aiderait beaucoup de jeunes (mais des rapports y sont favorables), peut être bientôt un revenu universel qui changera la donne.

Et si vous n’avez aucune aide sociale en tant qu’étudiant à la rentrée 2016, la solution c’est de travailler pendant ses études. On estime en 2016 que 54% des étudiants ont une activité rémunérée pendant leurs études (en moyenne c’est 46j par an). Plus inquiétant 18% des étudiants travaillent sans contrat.