Le tourisme en France 2016 en berne à cause des attentats, des grèves qui touche aussi la clientèle internationale : un plan de relance est prévu.

Tourisme en France été 2016 : les chiffres sont mauvais, pourquoi? quelles solutions?

Tourisme en France été 2016 : les chiffres sont mauvais, pourquoi? quelles solutions?


Le tourisme en France va mal en 2016 à cause des attentats qui se multiplient, d’une longue liste de festivités annulées cet été par mesure de sécurité (feu d’artifice de Collioure, Aubagne, Festival plein air de cinéma à Paris, feu d’artifice à La Baule, Meeting aérien de la patrouille de France à Marseille, la Prom’Party à Nice, la braderie de lille 2016…) et les grèves des avions, trains, taxis qui se sont multipliés.

Les chiffres de la baisse du tourisme en France pour l’été 2016 :

– 20% de baisse sur les réservations de vols vers la France pour août et septembre 2016 par rapport à l’an dernier

– 45% de baisse du revenu par chambre à Nice dans les 2 semaines qui ont suivi l’attentat du 14 juillet

– 56% de baisse concernant la fréquentation des touristes japonais en Ile de France au 1er semestre 2016

– On estime à 32% le taux d’occupation des palaces parisiens dans la 2nde quinzaine de juillet alors qu’il y a 2 ans le taux d’occupation était de 77% selon l’UMIH.

Le gouvernement veut poursuivre ses réformes structurelles dans le secteur du tourisme, le but est de travaillé sur « la formation du personnel d’accueil, l’adaptation au numérique avec les nouvelles formes d’hébergement. Un fond d’investissement de 1 milliard d’euros a été ouvert pour moderniser le secteur confie au JDD Matthias FELK secrétaire d’état chargé de la promotion du tourisme.