Les prix pour les étudiants vont augmenter à la rentrée 2016 et ça monte plus vite que l’inflation. Ce qu’il faut savoir sur les augmentations.

Coût de la vie étudiante rentrée 2016/2017 / ©Warren Goldswain/shutterstock.com

Coût de la vie étudiante rentrée 2016/2017 / ©Warren Goldswain/shutterstock.com


L’UNEF a officialisé la hausse des prix pour les étudiants à la rentrée universitaire 2016-2017 et c’est une mauvaise nouvelle : l’étude montre une hausse de 1,23% sur un an soit une augmentation qui va plus vite que l’inflation (+ 1 point). Lila Le Bas explique dans le JDD « les étudiants sont plus frappés par l’inflation. Cela va accentuer les inégalités sociales et la précarité que connaissent déjà beaucoup d’entre nous ».
Les villes où les dépenses logement et transport sont les plus importantes c’est Paris, Lyon et Bordeaux. Toulouse est la bonne élève côté transport avec un abonnement e 100 euros par an. Le gouvernement tente de faire face et de proposer des mesures pour calmer la gronde étudiante, ce qu’il faut retenir pour la rentrée 2016-2017 :
– Gel des frais d’inscription universitaire
– Gel du montant de la sécurité sociale étudiante
– Gel du prix du ticket au Resto U
– Création de l’allocation à la recherche du premier emploi (ARPE avec le CROUS).

Toutefois pour Lila Le Bas de l’UNEF ces mesures du gouvernement Valls sont une avancée pour la situation sociale des étudiants mais ce n’est pas assez car « le problème de la précarité des étudiants est structurel. (…) Il faut réformer toute la protection sociale des jeunes, inventer un nouveau système basé sur l’autonomie par rapport aux familles ».