Mauvaise nouvelle côté santé dès le 1er juin 2017 place au déremboursement de l’injection d’acide hyaluronique pour l’arthrose du genou (pétition en cours) : les patients vont être pénalisés. Explications sur le nouveau décret pris par Marisol Touraine.

Déremboursement injection acide hyaluronique et arthrose du genou //Photo : Stephen Coburn/shutterstock.com

Après le déremboursement de médicaments, Marisol Touraine a publié un décret concernant le déremboursement de l’injection d’acide hyaluronique pour soulager les douleurs aux genoux à compter du 1er juin 2017 . Pourquoi? cela permet une économie de 68 millions d’euros par an.

Les rhumatologues s’insurgent de cette décision, ils expliquent dans le parisien que oui l’effet est modéré mais « bien réel ». Ce traitement est « celui qui offre le meilleur rapport bénéfice-risque dans cette maladie ».



Les rhumatologues avec le président de l’association AFLAR ont lancé une pétition qui a recueilli déjà plus de 400 000 signatures. Ils rappellent à la ministre qu’il ne devait y avoir aucun déremboursement sous son ministère.

Il faut savoir que les patients les plus justes financièrement vont avoir du mal à se payer cette injection hyaluronique car elle a un coût de 120 euros.
Le ministères de la santé a répondu qu’il existait la version médicament de l’acide hyaluronique qui a « la même fiabilité thérapeutique », oui mais voilà les médecins estiment que c’est moins efficace et que le remboursement par la sécu n’est que de 15% .

Vous pouvez signer la pétition sur http://www.stop-arthrose.org/petition afin que l’injection hyaluroniques (AASAL) soit de nouveau remboursée.