Augmentation de la CSG 2017/2018 avec Emmanuel Macron président : ce qui va changer pour les salariés, les retraités et les chômeurs. Que gagne-t-on en contrepartie de la hausse de la CSG ? Quelles mesures pour le pouvoir d’achat ?

La CSG augmentée pour tous par Macron : une bonne solution ?

Après le focus sur l’ASS et Macron, voici la mesure que le président Emmanuel Macron souhaite mettre en place rapidement (s’il obtient une majorité parlementaire le 18 juin) : la hausse de la CSG contre une baisse des cotisations.

Emmanuel Macron veut souhaite supprimer 3.15 points de cotisations chômage et maladie mais en échange la CSG va augmenter de 1.7 point sur l’ensemble des revenus.



Les personnes qui doivent être exclues de la hausse de la CSG sont les retraités, les chômeurs (voir les plafonds), les personnes les moins aisées.

Dans les mesures Macron du projet de loi de budget et financement de la sécurité sociale 2018, il souhaite doper le pouvoir d’achat en exonérant de cotisations les heures supplémentaires mais aussi en augmentant de 100 euros le minimum vieillesse et la prime d’activité (50% en plus). Le PLFSS 2018 est voté à l’automne avec les mesures phares d’Emmanuel Macron s’il a obtenu une majorité parlementaire.