Bruno Le Maire à Bercy dans le gouvernement Macron I : il va devoir gérer la réforme du travail, les avancées pour les demandeurs d’emploi … quels changements pour les chômeurs en 2017/2018 ?

Bruno Le Maire face au chômage avec Macron / Photo twitter

Le programme de Macron pour l’économie porté par Bruno Le Maire ex-républicain (il a été exclu par le parti) s’annonce compliqué. Il débarque à Bercy en devenant ministre de l’économie.

Macron souhaite une libéralisation de l’économie avec notamment un allégement de charges des entreprises, le maintien du CICE ou encore mettre en avant la négociation sociale entreprise par entreprise.
Bruno Le Maire va devoir aussi fluidifier les embauches et les licenciements. EN effet les entreprises vont pouvoir embaucher et licencier plus facilement : place à la flexibilité.
La contrepartie c’est que tout le monde aura droit à l’assurance chômage de Pole emploi que ce soit les salariés démissionnaires et même les indépendants (démissionnaires).



Bruno Le Maire va devoir tout faire pour diminuer le chômage tout en maintenant un certain équilibre des finances publiques.

Il faut savoir qu’Emmanuel Macron et Bruno Le Maire lors de la campagne pour la présidentielle (Le maire était candidat aux primaires LR) ne partageaient pas du tout les mêmes idées concernant la CGS, les allocations chômage :

– Bruno Le maire voulait une CSG à 6% au lieu de 7,5%
– Emmanuel Macron souhaite une CSG à 9,2% au lieu de 7,5%
– Bruno Le maire souhaitait une dégressivité des allocations chômage dans le temps.
– Emmanuel Macron souhaite ouvrir les allocations chômage à tous les actifs (indépendants, commerçants…) et permettre la possibilité de démissionner tous les 5 ans.

Autant dire que les réformes risquent d’être compliquées à être mises en oeuvre, Le maire va-t-il soutenir à 100% le président ?