Réforme du BAC 2018 / 2019 avec Macron : ce qui va changer les élèves. Le BAC 2018 sera-t-il plus difficile ou plus simple ? Les pistes de la réforme.

A quoi s’attendre pour la réforme du BAC de Macron ?

Emmanuel Macron a annoncé dans son programme qu’il souhaitait effectuer une réforme du BAC 2018 /2019 notamment en se focalisant sur les 4 matières obligatoires à l’examen final. Les autres matières passeraient en contrôle continu. Le ministre de l’éducation nationale a indiqué que le but était de « remuscler ce baccalauréat pour lui donner plus de sens ».
Le Figaro fait le point sur les 3 problèmes majeurs du BAC à ce jour :

– Le bac coûte cher : 1,5 milliard d’euros par an
– Le bac n’est plus déterminant pour la sélection des élève : la mention est devenu un petit plaisir personnel et familial excepté pour certains IEP régionaux.
– Le bac engendre l’absence des élèves du collège en juin. C’est quasiment un point de perdu.



Philippe Tournier secrétaire général des personnels de direction à l’UNSA SNPDEN confie au Figaro comment il imagine la réforme du bac simplifié en 2018/2019 (les discussion pourraient durer jusqu’à juin 2018 et une mise en place pour 2019 et 2020) : « Nous pourrion imaginer d’une part une certification de fin d’études, validée par un contrôle continu et d’autre part des épreuves finales autour des aptitudes attendues dans le supérieur. Cela pourrait être un oral devant un jury, une synthèse de données et pourquoi pas une épreuve qui vérifierait que les futurs bacheliers savent écrire français. »

La réforme du bac est un sujet sensible: Fillon ou Darcos ont déjà échoué.