Avec la loi du travail XXL de Macron une première grève est lancée mardi 12 septembre 2017 dans tous les services et les entreprises à l’appel de la cGT.

Grève 12/09/2017 : quelles perturbations ? quels syndicats ?

La réforme du code du travailprévue pour la rentrée fait peur avec la fusion des instances de représentation du personnels, la possibilité de rendre le barème des indemnités prud’homales obligatoires ou encore simplifier le régime juridique de la rupture du contrat de travail dans le cas où un salarié reguse de se voir appliquer un accord d’entreprise qui s’impose à son contrat.

Grève nationale le 12 septembre 2017 à l’appel de la CGT contre cette réforme du code du travail par ordonnance. François Hommeril président de la CFE-CGC confie au Parisien « c’est plus grand flou sur les intentions du gouvernement. Nous on joue le jeu, on fait des propositions. Parce qu’on n’a pas d’autres choix ». Il a l’impression que le gouvernement le balade un peu, l’écriture des ordonnances a commencé alors qu’ils sont en pleine négociation. Les syndicats n’ont toujours pas obtenu le texte des ordonnances.
La CFE-CGC prête à se mobiliser ? « Tant qu’on est dans al concertation on tente de penser. Le jour à cela sera fini, nous prendrons nos responsabilités ».



Autant dire que quand la concertation du 21 juillet 2017 sera terminé, d’autres instances syndicales risquent de venir se joindre à la journée de grève du 12 septembre 2017 lancée par la CGT. La réforme du CDI avec les modalités de licenciement plus souples ou la fusion des instances représentatives sont des éléments qui risquent de compliquer la vie des salariés! Quand Christophe Castaner dit que les chômeurs ne cherchent pas un CDI mais un boulot… il est loin de la vie réelle, aucun demandeur d’emploi ne rêve de repartir à la recherche d’emploi tous les 2 mois. Tout le monde cherche un emploi stable avec lequel on peut faire des projets.

Pour Emmanuel Lechypre, le risque de mobilisation massive est faible car pour les français le quotidien va mieux que ce soit le chômage, l’économie etc. Pourtant la réforme du code du travail est plus dure que la loi EL Khomri qui a bloqué la France pendant plusieurs mois.

Rassemblement populaire le 23 septembre 2017 par Mélenchon pour lutter contre le coup d’état social.