La fin des contrats aidés en 2018 en France pour faire des économies : le gouvernement Macron estime que c’est pas la bonne solution pour réduire le chômage/

Les contrats aidés 2018 vont s’amenuiser !

Gérard Darmanin le ministre des comptes publics souhaite faire des économies, il explique dans le Parisien « le précédent gouvernement en a fait 190 000 dans les 5 premier mois, soit deux tiers de l’enveloppe prévue. Nous en ferons 110 000 dans les mois qui restent. C’est au ministère du travail de les répartir ».

La flexibilité un moyen de lutter contre le chômage mais les contrats aidés vont être mis au régime. Avec François Hollande, on a eu les contrats d’avenir pour les 16-25 ans ou encore les contrats de génération qui permettent l’embauche d’un jeune si on garde le senior. En mars 2017, on comptait 473 000 personnes en contrats aidés.
Les contrats aidés coûtent chers car ils permettent à l’employeur d’obtenir une subvention publique de l’Etat.



En 2018, obtenir un contrat aidé va devenir plus compliqué… en échange on aura sans doute plus de CDD ou intérim. Le plus important pour les employeurs pour un jeune qui a obtenu un contrat aidé c’est qu’il ait obtenu une formation certifiante avec son contrat.