La réforme des aides sociales de Macron ne passe pas : la CFDT est prête à se mobiliser contre un nouveau rabot des aides pour les plus défavorisés.

Les aides sociales le rabot 2018-2019 ?

Le gouvernement Macron / Edouard Philippe a dans le collimateur les aides sociales : il est prêt à faire des économies jusqu’à 30 milliards. Le comité d’expert CAP22 doit rendre ses conclusions la semaine du 11 juin 2018.

Laurent Berger réélu à la tête de la CFDT confie au Parisien être très inquiet.



« Si le gouvernement veut s’attaquer aux aides sociales de façon punitive, en ne parlant que de coups de rabots, en ne prenant pas en compte les personnes en difficultés, la CFDT va réagir très fort. Nous serons vent debout. Ce n’est pas parce qu’il y a un début de reprise économique qu’il faut taper sur ceux qui bénéficient des solidarités ».
Conclusion : » Si le gouvernement rabote les aides sociales, cela montre qu’il est coupé de la réalité ».

Agnès Buzyn ministre de la santé a déclaré qu’elle ne voulait pas toucher aux plus vulnérables. Toutefois, elle a indiqué  » nousrecherchons ce qui fonctionne, nous arrêtons de financer ce qui ne fonctionne pas « . De plus la totalité des prestations sera passée au crible de l’exigence d’efficacité .